Christophe Quatremer

Christophe Quatremer

"Premier prix 2016 du Concours International Giorgio Cambissa à Paris avec le Trio Fauré qu'il forme avec ses partenaires, le violoncelliste Noé Natorp et la pianiste Sylvie Barberi."

Christophe Quatremer est lauréat du Concours International de Musique de chambre de Padova ainsi que du Concours International de duo violon-piano lors du 50ème anniversaire du Festival de Sion avec sa partenaire la pianiste Sylvie Barberi. Le duo est actuellement en résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris.

Formé aux Conservatoires Supérieurs de Paris et de Genève, il obtient également une bourse pour se perfectionner dans la classe de Vadim Gluzman à la Roosevelt University de Chicago.

Il a suivi pendant deux années l’enseignement de Gabor Takcs-Nagy dans sa classe de Quatuor à cordes à la

Haute Ecole de Musique de Genève.

Parallèlement, il a reçu les précieux conseils de Maîtres tels que Y.Menuhin, S.Mintz, R.Oleg, I.Perlman.

Il a été primé lors de nombreux concours internationaux, 1er prix Concours International Vatelot, finaliste Y. Menuhin International Junior Competition, finaliste du Young Concert Artists International Auditions,

1er Grand Prix T.I.M. de Rome, boursier du Lions Club, Prix Pro Musicis.

Par ailleurs, après audition du chef d’orchestre Daniel Baremboïm, il a été violon super-soliste invité du Chicago Symphony Orchestra, et, pendant la même période, il a eu le privilège d’être l’un des artistes de la Stradivari Society of Chicago.

Au Japon, il a été membre du Nagaokakyo Chamber Ensemble ainsi que violon solo de Hyogo Performing Arts Orchestra sous la direction artistique de Yutaka Sado.

Il apparaît dans les festivals de Sion Festival, La Tribune des Jeunes Musiciens de Genève, Aspen Festival, Verbier Festival, PMF Leonard Berstein Festival, Nowy Sacz Festival Poland, Hyogo Performing Arts Chamber Music Series de Nishinomiya, Ozawa Matsumoto Festival.

Il a également créé en tant que violon solo une oeuvre du compositeur Nicolas Bacri.

Depuis 2002, il est le directeur artistique du Festival-Académie Fugato, et également depuis 2014 celui de

Thyon-Les Collons (Suisse).

Il joue un instrument rare et répertorié, signé Claude Pierray, 1714, Atelier de Nicolò Amati ainsi qu'un archet de Stéphane Thomachot ayant appartenu à Shlomo Mintz.